DATTE

Prononciation : da-t'
Nature : s. f.

1Fruit du dattier. 2Sorte de coquillage dit plus souvent dactyle.
Malheur aux dattes qui viennent à être rencontrées par d'autres dattes ; car celles-ci ne manquent pas de les percer pour se nourrir de leur substance , BONNET , Contempl. nat. 12e part. ch. 27
XIIIe s.
Et toute autre maniere d'aigrun, dates, figues, et toute maniere de reisins , Liv. des mèt. 32
Datle , Ass. Jérus. II, 176
XVIe s.
Les fruits soient raisins, pruneaux, amandes, dactes , PARÉ , XX, 25
Autre viande que prunes, ne sont les dattes et mirabolans, et toutesfois pour merveille l'on nous les apporte des païs orientaux et meridionaux , O. DE SERRES , 683
Le palmier produit l'exquise prune datte, qu'on nous envoie de la Barbarie , O. DE SERRES , 715
Figues, prunes, datils, pignolats, noisettes.... , O. DE SERRES , 842
Provenç. datil, dactil ; portug. datile ; ital. dattero ; du latin dactylus, du grec, doigt, et, à cause de la forme allongée du fruit, datte.