DARTRE

Prononciation : dar-tr'
Nature : s. f.

Maladie généralement chronique de la peau. Dartre vive. Dartre farineuse. Le mot dartre est un mot vulgaire, qui n'a plus pour les médecins de sens précis et spécial. XIVe s.
Rossillons puet bien estre diz pour la grant rousée Dont la douce monteigne est sovent arousée ; Quar la terre du val et du mont et du tertre Est plus douce des autres ; n'y ha roiche ne dertre , Girart de Ross. V. 537
XVIe s.
Autres ont des dartres squameuses aux pieds et aux mains , PARÉ , XVI, 1
À quelques uns surviennent des dertres et fentes aux mains et aux pieds , PARÉ , XVI, 5
Génev. darde, dairde, darte ; Berry, endarde, endarce. Diez indique, tout en montrant les difficultés, l'anglo-saxon teter, dartre ; anglais, tetter ; mais il juge encore plus difficile la dérivation du celtique : kymri, tarwden, dartre ; bas-breton, darvoéden, darouéden ; cependant si on fait attention que ces mots paraissent avoir pour radical tarz, éruption, on trouvera la dérivation celtique moins improbable ; le celtique paraît se rattacher au sanscrit dardru, dartre. Ménage remarque que de son temps la province prononçait dertre.