DARDER

Prononciation : dar-dé
Nature : v. a.

1Frapper avec un dard.
Cambyse, ne pouvant darder Crésus, dit à ses serviteurs de le prendre et le tuer , P. L. COUR. , II, 158
Élina, je darderai pour toi la baleine ! , CHATEAUBR. , Natch. VIII, 336
2Lancer comme un dard. Darder un javelot. Darder un poignard.
Je lance une pique plus loin qu'un autre ne darde une flèche , FÉN. , t. XXI, p. 378 Poétiquement.
Frappe ce lâche sein du trait de ton tonnerre Le plus fort que jamais tu dardes sur la terre , ROTROU , Hercule mourant, III, 5
Par extension. L'abeille darde son aiguillon. Le serpent darde sa langue.
Une guêpe partagée par le milieu du corps continue à marcher, et son ventre darde l'aiguillon comme le ferait la guêpe elle même , BONNET , Consid. Corps organ. Oeuvres, t. V, p. 363, dans POUGENS.
Il se dit aussi des rayons, des flammes lancées comme des dards.
Un antiquaire, nommé d'Ouvrier, imagina pour Louis XIV l'emblème d'un soleil dardant ses rayons sur un globe, avec ces mots : Nec pluribus impar , VOLT. , Louis XIV, 25
Ces champs où le soleil darde ses premiers feux , ANCELOT , Louis IX, II, 1
C'était l'instant où ces flammes furieuses étaient dardées de toutes parts et avec le plus de violence sur le Kremlin ; car le vent, sans doute attiré par cette grande combustion, augmentait d'impétuosité , SÉGUR , Hist. de Napol. VIII, 6
Absolument. Le soleil dardait sur notre tête. Fig. Darder un regard, lancer un coup d'oeil vif d'amour, de colère, de ressentiment. Darder un sarcasme, lancer un mot piquant.
Tu vas dardant Dessus moi ton courroux ardent , RÉGNIER , Stances
3Terme d'horticulture. Un arbre darde ses branches quand il pousse des branches horizontales comme des dards. XVe s.
Le chevalier lui darda sa lance au corps , Perceforest, t. IV, f° 127, dans LACURNE
XVIe s.
Sa dextre main jecte et darde un brandon Qui brusle et ard, sans merci ne pardon , MAROT , II, 280
Aussi soudain que la premiere beauté a dardé dans leurs coeurs le moindre de ses rayons , LANOUE , 140
Les Carthaginois ne sçavoient point jetter ny darder les leurs [javelots], ains combattoient de javelots courts à coups de main seulement , AMYOT , Marcell. 17
Il eut les deux cuisses percées de part en part d'un coup de javelot qui se darde avec une courroye attachée au milieu , AMYOT , Philop. 9
Les Espagnols content d'un soldat qui, aiant une lance à travers le corps, l'arracha et la darda à celui qui la lui avait mise , D'AUB. , Hist. II, 68
M. de Vieilleville luy darda à cette parole sa dague , CARL. , VI, 46
Ils dardoient leurs piles [javelots] de telle roideur, que souvent ils en enfiloient deux boucliers et deux hommes armés et les cousoient , MONT. , I, 363
Dard ; wallon, dârer ; namurois, daurer.