DANDY

Prononciation : dan-di
Nature : s. m.

Homme recherché dans sa toilette et exagérant les modes jusqu'au ridicule.
À l'incroyable, au merveilleux, à l'élégant, ces trois héritiers des petits-maîtres, ont succédé le dandy, puis le lion , HONORÉ DE BALZAC , dans le Dict. de POITEVIN
Si l'un d'eux pouvait nourrir la prétention de mettre une femme au tombeau [par désespoir amoureux], c'était à coup sûr l'élégant parisien et non le gros dandy à graines d'épinard [un commandant] , CH. DE BERNARD , la Femme de quarante ans, § 4
Ses habits usés et flétris étaient taillés selon la mode la plus élégante et annonçaient un de ces dandys furieux, tombés rapidement d'un luxe dissipateur dans une extrême misère , F. SOULIÉ , les Forgerons, § 8
On écrit au pluriel dandys ou encore, comme en anglais, dandies (qu'on prononce dan-di). Angl. dandy. DANDY. - ÉTYM. M. Petilleau, qui est fixé à Édimbourg, m'écrit que l'anglais dandy est le français dandin (voy. ce mot). En effet on lit dans le dictionnaire de Johnson : Dandiprat (dandin, french), a little fellow, an urchin, a word used sometimes in contempt. Johnson n'a pas dandy ; mais dandy est dans le dictionnaire de Worcester, qui dit : contracted from dandiprat or jack-a-dandy. Il est curieux de voir que c'est le mot français dandin qui a changé de sens pour devenir l'anglais dandy.