DANDIN

Prononciation : dan-din
Nature : s. m.

Homme niais et sans contenance. Perrin Dandin, personnification d'un juge ridicule et rapace.
Perrin Dandin arrive, ils le prennent pour juge , LA FONT. , Fabl. IX, 9
George Dandin, paysan enrichi qu'un sot orgueil a porté à s'allier à la noblesse et qui en est puni par l'infidélité de sa femme.
Vous l'avez voulu ; vous l'avez voulu, George Dandin, vous l'avez voulu ; cela vous sied fort bien et vous voilà ajusté comme il faut , MOL. , G. Dand. II, 9
XIVe s.
Desquelles bestes à laine en avoit une qui avoit un dandin ou clochette pendue au cou , DU CANGE , sonailla.
Anglais, to dandle, bercer, auquel Diez rattache l'allemand Tändeln, balivernes. Le sens primitif de dandin est qui se balance, qui va et vient, sens conservé en dandiner.