DAMASQUINER

Prononciation : da-ma-ski-né
Nature : v. a.

Incruster de l'or ou de l'argent dans de l'acier. Damasquiner une épée.
On damasquinait [sous Charlemagne] le fer, on fabriquait le verre , VOLT. , Moeurs, 19
[Le vieux Omer eût donné] Tout, jusqu'au cheval blanc qu'il élève au sérail, Jusqu'au frein que l'or damasquine , V. HUGO , Orient. 21
XVIe s.
Une robbe à la mode de Perse, longue, damasquinée et parfumée , MONT. , II, 346
Le bois d'erable est plus madré, figuré et damasquiné que nul autre bois , PALISSY , 28
Couvrez la tendre chair de vos greves divines Du cuir damasquiné de vos courtes bottines , RONS. , 937
Les Turcs ayment à avoir leurs espées qu'ils nomment cimeterres, non pas aussi luisantes comme les notres, mais damasquinées, c'est à dire ternies de costé et d'autre : par quoy les armuriers sçavent detremper du sel armonniac et verd avec du vinaigre dedens quelque escuelle, où ils mettent la pointe du cimeterre : lequel estant tenu debout, laissent couler de ladicte mixture tout le long du jour par dessus ; car cela mange un peu le fer ou acier, suivant la veine qu'il trouve en longueur, qui luy donne bonne grace, d'autant qu'on le brunist par après pour estre plus plaisant à la vue , DE LABORDE , Émaux, p. 244
Damasquin, adjectif formé de Damas, et damasquine, s. f. formé de damasquin et usité dans le XVIe siècle :
Incrustations industrieusement entaillées et enrichies d'une singuliere peinture et enluminure, dont le vernis à la damasquine faisoit sembler les parois estre de verre , YVER , p. 522
Ils chercheront le raccord de la damasquine [du moiré du placage] tellement qu'il semblera que toutes lesdites tables jointes ensemble, ne sont qu'une mesme piece , PALISSY , 28
L'eau teinte tombant sur la blanche, a fait plusieurs figures, idées, ou damasquinées en ladite pierre de jaspe , PALISSY , 51