DADAIS

Prononciation : da-dê ; l's se lie : un da-dê-z ennuyeux
Nature : s. m.

Jeune garçon, homme qui est à la fois niais d'esprit et gauche de maintien. Un grand dadais.
Nous avons le fils du gentilhomme de notre village qui est le plus grand malitorne et le plus sot dadais que j'aie jamais vu , MOL. , Bourg. gent. III, 12
Si Marcel rencontrait un homme placé comme l'Antinoüs, lui portant une main sous le menton et l'autre sur les épaules : Allons donc, grand dadais, lui dirait-il, est-ce qu'on se tient comme cela ? , DIDER. , Essai sur la peint. ch. 4
XVIe s.
Dadais , OUDIN ,
Génev. dâdou ; Berry, jageais. Ce paraît être une expression suggérée par l'objet même et faite sur le modèle de dada.