DACTYLE

Prononciation : da-kti-l'
Nature : s. m.

Terme de poésie grecque et latine. Pied de vers formé d'une syllabe longue suivie de deux brèves.
Il y a un dactylique trimètre composé de trois dactyles , QUICHERAT , Versif. lat. ch. 35
Il [le vers alcmanien] renferme les quatre premiers pieds de l'hexamètre ; le dernier est toujours un dactyle , QUICHERAT , ib.
Loin de ces ignobles Zoïles, De ces enfileurs de dactyles, Coiffés de phrases imbéciles Et de classiques préjugés , GRESSET , la Chartreuse.
L'opinion est d'ordinaire que le dactyle marque la joie, la légèreté : Les dactyles sont propres à exprimer la légèreté , ROLLIN , Traité des Ét. II, ch. 2
La joie étant la vie, la santé, le bonheur de l'âme, elle doit inspirer des sentiments vifs, précipités, rapides, qui exigent la rapidité des dactyles , ROLLIN , ib. mais cette opinion est une idée préconçue et que ne justifie en rien ce que nous voyons dans Virgile et les autres poëtes.
Terme grec signifiant doigt, dactyle. Le doigt est composé de trois parties ou phalanges, dont les petites sont moitié de la grande ; d'où le dactyle, pied de vers, où la longue est double de chacune des deux brèves. Terme d'antiquité. Prêtre de Cybèle. Terme de botanique. Dactyle pelotonné, graminée commune dans les prés et le long des chemins. Terme grec signifiant doigt, à cause de la forme.