devisager

Prononciation : dé-vi-za-jé. Le g prend un e devant a et o : nous dévisageons, je dévisageais
Nature : v. a.

1Déchirer le visage avec les ongles ou les griffes. Prenez garde de vous faire dévisager par ce chat.
Je vais chercher le chevalier, madame, et je le dévisagerai si je le trouve , DANCOURT , Chevalier à la mode, III, 11
Vous n'entrerez pas, monsieur, je vous assure ; je ne souffrirai pas que vous alliez vous faire dévisager , LESAGE , Crispin rival, SC. 17 Fig.
Je ne suis point du tout pour ces prudes sauvages Dont l'honneur est armé de griffes et de dents Et veut au moindre mot dévisager les gens , MOL. , Tart. IV, 3
Mais sa muse [de Boileau] a toujours quelque malignité, Et, vous caressant d'un côté, Vous dévisagerait de l'autre , CHAULIEU , Ép. d'Hamilton.
2Populairement. Dévisager quelqu'un, faire effort pour reconnaître les traits de quelqu'un. Il était à à me dévisager, j'étais pour tant bien sûr de ne le pas connaître. 3Se dévisager, v. réfl. Se déchirer le visage l'un à l'autre. Ces deux furies se sont dévisagées. Populairement. Chercher à se reconnaître l'un l'autre. XVIe s.
Chevau legers estropiés, canonniers jambes de bois, petardiers devisagés.... , D'AUB. , Conf. I, V
J'eus la fiebvre quarte, quatre ou cinq mois, qui m'avoit tout desvisagé , MONT. , IV, 281
Dé.... préfixe, et visage.