devier

Prononciation : dé-vi-é

1V. n. Se détourner ou être détourné de sa direction. Dévier de son chemin.
Vous dont le char dévie Après un cours heureux , BÉRANG. , Roger Bont. Fig. Il n'a jamais dévié des principes de la justice.
2V. a. Ôter la rectitude. Une attitude vicieuse peut à la longue dévier la colonne vertébrale. 3Se dévier, v. réfl. Sortir de la rectitude. La colonne vertébrale se dévie par différentes causes. Sa taille se dévie, il devient contrefait. XIIe s.
Les autres devriez mener e aveier, E vus les faites tuz chaïr [choir] e trebuchier ; Nis [même] le rei del païs faites vus desveier , Th. le mart. 28
XIVe s.
En tele maniere que tu devies et vaises [ailles] hors de verité , ORESME , Eth. 163
Provenç. et espagn. desviar ; ital. disviare ; du latin deviare, de la préposition de, et via, voie. Il y avait aussi, dans l'ancien français, un devier, qui signifiait mourir et qui venait de de, et vita, vie.