devidoir

Prononciation : dé-vi-doir
Nature : s. m.

1Instrument pour dévider. 2Nom vulgaire d'une coquille du genre des arches. C'est l'arche bistournée. XVe s.
Or a fillé [filet], or a serans, Desvodoirs et petiz et grans , E. DESCH. , Poésies mss. f° 513, dans LACURNE
D'aguilles, canoulle [quenouille] et fuseaux, De desvondoirs, de buretteaux , ib. f° 514
XVIe s.
De la façon des fourneaux, des bassins, des roues ou tours, nommés à Paris desvidoirs, et à Tours guindres , O. DE SERRES , 494
Dévider ; Berry, dévidoué. DÉVIDOIR. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.
Alabrum, desvuidoir, troil ou hapse , Glos. de Philotas, Bibl. de Montpellier
XIVe s.
Unes desvidoueres d'yvoire , Nouv. rec. des comptes de l'argenterie des rois, par Douët-d'Arcq, p. 7 (1317)