deviation

Prononciation : dé-vi-a-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Terme de physique. Quantité dont un corps pesant s'écarte de la verticale, en vertu de la force centrifuge ou de l'attraction d'une montagne voisine. Terme de balistique. Déviation verticale, force dirigée de bas en haut, qui retarde la chute du projectile et augmente la portée ; elle provient de ce que la pression de l'air est plus grande au-dessous qu'au dessus du boulet. Déviation horizontale, déviation qui dépend du sens de l'hélice de l'arme ; dans le sens habituel, elle est de gauche à droite pour un observateur placé derrière le canon. Terme d'astronomie. La quantité dont une lunette méridienne ou un quart de cercle mural s'écarte du plan méridien. 2Direction vicieuse que prennent certaines parties. Déviation de la colonne vertébrale. Déviation du sang ou de la bile, passage de ces humeurs dans des vaisseaux qui ne leur sont pas destinés. 3Fig. Écart moral. Une déviation de principes. Il se dit, en histoire philosophique, des écarts que subit le développement de la civilisation. Dévier. DÉVIATION. Ajoutez : 4Action de changer la direction d'une rue, d'une voie de chemin de fer, etc. Une enquête sera ouverte.... sur le projet de déviation de la rue Péclet et de prolongement de cette rue jusqu'à la place de Vaugirard, Avis de la préfecture de la Seine, dans Journ. offic. 19 déc. 1874, p. 8421, 3e col.
Des ouvriers terrassiers employés à la déviation des lignes de Dunkerque, ont trouvé, en détournant le chemin de Lille à Marquette, cinq haches en pierre polie contenues dans un vase , Journ. offic. 11 fév. 1875, p. 1132, 1re col.
5Terme d'assurances maritimes. Changement de route.
Tous risques généralement quelconques de terre, de vol, d'escales, de déviations, de transbordements, etc. sont à la charge des assureurs, sans surprimes , Gaz. des Trib. 8 déc. 1874, p. 1173, 3e col.
En balistique, la déviation est l'écart irrégulier d'un projectile relativement à sa trajectoire normale. Aujourd'hui le sens de déviation par rapport à dérivation est fixé (voy. DÉRIVATION au Supplément).