devertir

Prononciation : dé-vèr-tir
Nature : v. n.

Terme de droit. Se détourner à. Que la faute n'a pas été commise pour raison des fonctions, si le préposé, en les exerçant, dévertit à des actes en dehors de ces mêmes fonctions, et dans cette interruption de sa mission occasionne un préjudice à des tiers, Jugement du trib. civ. de Rouen, 1re chambre, 24 mars 1874, dans Gaz. des Trib. du 3 avril, p. 322, 2e col. Lat. devertere, détourner, de de, hors, et vertere, tourner.