detournement

Prononciation : dé-tour-ne-man
Nature : s. m.

1Action de détourner.
Des femmes qui par leurs détournements de tête et leurs cachements de visage firent dire cent sottises de leur conduite , MOL. , Crit. de l'Éc. des f. III
2Soustraction frauduleuse. Détournement de fonds, de deniers, de papiers, de titres. Il s'est rendu coupable de détournement. Il masquait ses détournements, en falsifiant les livres. Détournement de mineur, de mineure, action de soustraire illicitement un jeune garçon, une jeune fille au domicile. XVIe s.
Ceste torse du regard qui tord l'ame quant et quant, et ce destournement en est laid , AMYOT , De la curios. 20
Détourner.