detonner

Prononciation : dé-to-né
Nature : v. n.

1Terme de musique. Sortir du ton, chanter faux. Ce chanteur détonne souvent.
Tous mes sots à la fois, ravis de l'écouter, Détonnant de concert se mettent à chanter , BOILEAU , Sat. III
C'est comme une musique qui détonne , LA BRUY. , VI Fig.
Pour Batyle aux fraîches couleurs Quand Anacréon détonne [il s'agit des amours grecs] , BÉRANG. , Filles.
2Fig. Être ou faire disparate, en parlant des choses. Il y a dans ce livre des pages qui détonnent. 3V. a. Chanter à voix bruyante et peu musicale.
Ils passent la nuit à table à détonner quelques chansons obscènes , VAUVENARGUES. , les Jeunes gens.
Dé.... préfixe, et ton.