detestablement

Prononciation : dé-tè-sta-ble-man
Nature : adv.

D'une manière détestable, très mal. Chanter, écrire détestablement.
On m'a mandé que Nanine avait été jouée détestablement et reçue de même , VOLT. , Lett. Richelieu, 27 févr. 1765
Détestable, et le suffixe ment. DÉTESTABLEMENT. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
Ils [des dénonciateurs d'hérésies] ne tomberoient tant detestablement es lacs de l'esperit calumniateur , RAB. , Pant. IV, Épître.