detasser

Prononciation : dé-tâ-sé
Nature : v. a.

Défaire un tas. XVIe s.
Quant Engloiz virent lever le feu contre-mont, si furent moult dolens, et commence rent à destasser le foing pour destaindre le dit feu , MENARD , Hist. de du Guesclin, p. 503, dans LACURNE
Dé.... préfixe, et tas. DÉTASSER. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
Car qui vertuz en lui assemble Sanz humilité, il ressemble à celui qui la pouldre amasse Au vent, et le vent la detasse , Théâtre français au moyen âge, Paris, 1839, p. 278