desennuyer

Prononciation : dé-zan-nui-ié, an prononcé comme dans antique
Nature : v. a.

1Délivrer de l'ennui.
Mon fils vous embrasse mille fois, il me désennuie extrêmement et songe fort à me plaire , SÉV. , 56 Absolument. La lecture désennuie.
2Se désennuyer, v. réfl. Chasser l'ennui qu'on a. Jouons pour nous désennuyer. Le comte Ory disait pour s'égayer Qu'il voulait prendre le couvent Farmoutier, Pour plaire aux nonnes et se désennuyer, Chanson du comte Ory. XVIe s.
Ils ne chantoient autre chanson, et mesmes en cheminant pour se desennuyer , BRANT. , Bourbon.
Dés.... préfixe, et ennuyer ; Berry, dennuyer.