desenchanter

Prononciation : dé-zan-chan-té
Nature : v. a.

1Rompre un charme, un enchantement. L'anneau de Brunel qui, dans l'Arioste, désenchantait tout ce qui était enchanté. 2Fig. Faire revenir quelqu'un de ses illusions.
Qu'ai-je donc appris qui pût me désenchanter de toi ? , STAËL , Corinne, XV, 1 Par extension.
Ne croyons pas qu'en nous découvrant les bases sur lesquelles reposent les passions, le christianisme ait désenchanté la vie , CHATEAUB. , Génie, II, III, 1
3Se désenchanter, v. réfl. Perdre son enchantement, ses illusions. Il se désenchanta peu à peu en présence de la réalité. XVIe s.
Estans desenchantez, chacun s'en alla où il voulut, sans se ressouvenir de ce qui estoit passé , LANOUE , 52
Dés.... préfixe, et enchanter.