desappointement

Prononciation : dé-za-poin-te-man
Nature : s. m.

1Anciennement, action de désappointer dans le sens de ôter, rayer quelqu'un de l'état des soldats ou officiers de guerre entretenus. 2Attente déçue.
Mon désappointement politique me donna sans doute l'humeur qui me fit écrire la note satirique contre les quakers , CHATEAUB. , Amér. 314
XVe s.
Il vint à sa cognoissance que le duc de Berry très impatiemment portoit son desappointement du dit gouvernement , JUVÉNAL DES URSINS , dans le Dict. de DOCHEZ.
XVIe s.
L'on y mesloit de la vengeance contre uns et autres grands seigneurs, dont on requeroit le desapointement , PASQ. , Recherches, p. 80, dans LACURNE
Désappointer.