desancrer

Prononciation : dé-zan-kré
Nature : v. n.

1Terme de marine. Lever l'ancre. 2Fig. et actif. Arracher quelqu'un d'un lieu où il se plaît, où il est depuis longtemps retenu par quelque attrait. Est-ce qu'on ne pourra pas le désancrer de cette maison ? Désancrer quelque chose, l'ôter de l'esprit. On eut beaucoup de peine à désancrer une opinion si fortement ancrée. XIIIe s.
Et puis si se fist desancrer ; Dressent les voiles, si s'en vont , Fl. et Blanchefl. Ms. de St G. f° 193, dans LACURNE
Et maintenant il nous desancrerent et nous remenerent bien une grant lieue ariere vers Babiloine [le Caire] , JOINV. , 248
XVe s.
Lendemain, ils se desancrerent et se mirent à chemin , FROISS. , I, I, 18
Si entrerent en leurs vaisseaux qui chargés estoient, et desancrerent du havre de Pleumonde , FROISS. , II, II, 33
XVIe s.
Le marinier qui prend terre et s'arreste, Pour la fureur de l'orage et tempeste, Desancre alors que les flots sont amis , MAROT , II, 185
Sans doubte l'amiralle de Bryon l'avoit desancré du coeur et de l'amitié du feu Roy , CARL. , II, 9
Dés.... préfixe, et ancre.