desaccoutumance

Prononciation : dé-za-kou-tu-man-s'
Nature : s. f.

Perte d'une coutume, d'une habitude.
Lorsque les nerfs optiques, par une longue désaccoutumance de souffrir la lumière même réfléchie, sont exposés tout à coup à une grande lumière , BOSSUET , Conn. III, 3
XIIIe s.
Que les lois soient abatues par desacostumance , Liv. de just. 6
Se fames nes [ne les] noment en France, Ce n'est fors desacoustumance , la Rose, 7172
XVIe s.
Mon latin [ma connaissance du latin] s'abastardit incontinent, du quel depuis par desaccoustumance j'ay perdu tout usage , MONT. , I, 196
Ç'a esté plus par desaccoustumance que par loy expresse , CHARRON , Sagesse, I, 48
Désaccoutumer.