depressage

Prononciation : dé-prè-sa-j'
Nature : s. m.

Action de rendre, dans un plant de pins, les arbres moins pressés.
De huit à dix-huit ans [des pins], on obtient, par le dépressage, une grande quantité de bourrées, sur lesquelles se jettent tous les villages de la contrée [Sologne] et tous les boulangers des villes , JOHANET , Journ. des Débats, 28 mars 1876, Feuilleton, 1re page 6e col.