departeur

Prononciation : dé-par-teur
Nature : s. m.

Ouvrier qui fait le départ de l'or et de l'argent. XIIIe s.
Dame, c'est un tains [teint, teinture] de folie Qui par le païs est espars ; Li departerre en fist granz pars , Lai du conseil
XVIe s.
Les affineurs et departeurs d'or et d'argent ne fondront et n'affineront aucune matiere d'argent au-dessous de 10 deniers de loy , Édit, 14 juin 1549
Voy. DÉPARTIR. Departerre dans l'ancien français est le nominatif dont departeor serait le régime, tirés l'un et l'autre, suivant l'accent, d'un bas-latin departítor, departitórem.