denoter

Prononciation : dé-no-té
Nature : v. a.

1Désigner par certaines marques ou notes.
Toutes les choses qui dénotent quelque imperfection , DESC. , Médit. 3
2Se dénoter, v. réfl. Être dénoté. Les actes par lesquels son caractère s'est dénoté. XIVe s.
Elle passe liberalité en magnitude ou grandeur, et ainsi le denote le nom de magnificence qui signifie grandeur de despense , ORESME , Eth. 112
Mais pour mieulx denoter la note, Voyons ce que dict Aristote , l'Alchim. à nat. 670
XVIe s.
Il ha ausé prescripre, de son authorité privée, quelles choses seroyent denotées par les couleurs , RAB. , Garg. I, 9
St Augustin en quelque lieu voulant denoter cela , CALV. , Instit. 1031
Porte l'habit qui denote simplesse, Honnestement.... , J. MAROT , V, 207
Provenç. et espagn. denotar ; ital. denotare, dinotare ; du latin denotare, de la préposition de, et notare, noter.