denombrement

Prononciation : dé-non-bre-man
Nature : s. m.

1Compte de personnes. Il ne se dit guère qu'en parlant d'un très grand nombre. Tout ce dénombrement, madame, est inutile ; Cent Hectors pourraientils me payer un Achille ? p. Troade, IV, 4.
Voici le dénombrement des fils de Sem, Cham et Japhet, enfants de Noé ; et ces fils naquirent d'eux après le déluge , SACI , Bible, Genèse, X, 1 Terme d'administration. Compte des personnes qui habitent un pays.
Ce que je dois dire à cet égard suppose un dénombrement exact de toutes les personnes qui habitent ce royaume , VAUBAN , Dîme, p. 67
Voyons combien vous avez d'hommes ; passons-en le dénombrement , FÉN. , Tél. XI
C'est là le dénombrement des enfants d'Israël, qui fut fait par Moïse, par Aaron et par les douze princes d'Israël, chacun étant marqué par sa maison et par sa famille , SACI , Bible, Nombres, I, 44
Il est prouvé que la France ne contient qu'environ vingt millions d'âmes tout au plus, par le dénombrement des feux exactement donné en 1751 , VOLT. , Dial. 24, 1er entretien.
2Énumération, en parlant des choses.
Il a pris le soin de faire le dénombrement de tous les cas qui.... , PASC. , Prov. 8
Tous les péchés dont Ézéchiel fait le dénombrement , BOSSUET , Conc.
Il serait mal aisé de faire le dénombrement de tous les effets de la grâce , BOSSUET , III, Pent. 1
Le Saint-Esprit a voulu entrer dans un dénombrement exact de tous les ornements de la vanité , BOSSUET , la Vallière.
Quand, sur une si belle montre, l'on a seulement essayé du personnage et qu'on l'a un peu écouté, l'on reconnaît qu'il manque au dénombrement de ses qualités celle de mauvais prédicateur , LA BRUY. , XV
Les obstacles dont elle faisoit le dénombrement , HAMILT. , Gramm. 8
Il harangua le peuple, et se crut en droit de lui reprocher avec force son injustice, son ingratitude et sa perfidie, en faisant le dénombrement de beaucoup d'illustres généraux dont il avait payé les services par une mort infâme , ROLLIN , Hist. anc. Oeuvres, t. I, p. 296, dans POUGENS
Le dernier précepte était de faire partout des dénombrements si entiers et des revues si générales, que je fusse assuré de ne rien omettre , DESC. , Méth. II, 10
3Terme de fief. Déclaration par écrit, donnée par le vassal, des héritages, cens et autres droits qu'il tient de son seigneur. 4Terme de logique. Dénombrement imparfait, faute de raisonnement par laquelle on tire une conclusion générale de plusieurs cas examinés, lorsqu'on a oublié précisément ceux qui rendent la conclusion fausse. Par exemple si de ce que les quadrilatères, les pentagones, les hexagones, etc. peuvent avoir des angles rentrants, on concluait que tous les polygones peuvent avoir des angles rentrants, la conclusion serait fausse, puisque dans le dénombrement des polygones on aurait justement oublié les triangles, qui ne peuvent pas avoir de tels angles. XVIe s.
Denombrement [état détaillé de ce que le vassal avoue tenir de son seigneur, baillé sert de confession contre celui qui le baille, mais ne prejudicie à autrui, ni au seigneur qui le reçoit , LOYSEL , 598
Après tous ces esbatemens fut faitte la reveue et le denombrement accoustumé du peuple , AMYOT , César, 71
Et aprez tout ce denombrement d'opinions , MONT. , II, 289
Dénombrer. DÉNOMBREMENT. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
Et ce present denombrement baillons par protestacion ; se il plaist au roy nostre sire ou à ses deputez, que nous facions plus especial designation.... (1384) , VARIN , Archives adm. de la ville de Reims, t. III, p. 575