denigrement

Prononciation : dé-ni-gre-man
Nature : s. m.

1Action de dénigrer.
Ce jargon éternel de la froide ironie, L'air de dénigrement, l'aigreur, la jalousie, Ce ton mystérieux, ces petits mots sans fin , GRESSET , Méchant, IV, 7
L'impératrice d'Autriche, traitée par Napoléon avec des égards délicats, flattée de son accueil.... s'adoucit beaucoup, sauf à revenir à son dénigrement habituel, lorsqu'elle serait de retour à Vienne , THIERS , Hist. du Cons. et de l'Emp. XLIII
2État de mépris. Tomber dans le dénigrement.
Tu y comprends blaspheme et denigration non demeries [méritées] , G. CHASTEL. , Expos. s. vérité mal prise
Dénigrer.