demonstration

Prononciation : dé-mon-stra-sion ; en poésie, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Raisonnement qui prouve avec évidence.
Le fruit de la démonstration est la science , BOSSUET , Connaiss. I, 13
Voilà contre vous la plus complète démonstration que l'on pût faire , BOSSUET , Théol.
Je tourne ma réponse en démonstration contre l'auteur , BOSSUET , Satisf.
2Tout ce qui sert à démontrer. Les faits sont la meilleure démonstration de cette proposition. 3Leçon dans laquelle on met sous les yeux des élèves les objets mêmes dont on leur parle. 4Manifestation des dispositions, des intentions. Des démonstrations hostiles. Des démonstrations d'amitié.
Ce serait une chose insupportable que Chimène en convînt [de son mariage] avec Rodrigue dès le lendemain qu'il a tué son père, et Rodrigue serait ridicule s'il faisait la moindre démonstration de le désirer , CORN. , 1er disc. du poëme dramatique, p. 12
Recevoir quelqu'un avec de grandes démonstrations de joie , PATRU , Plaidoyer 7, dans RICHELET
Les démonstrations que vous recevez dans votre gouvernement , SÉV. , 523
Toutes les démonstrations qu'il nous fait, et dont il serait honnête d'être la dupe, plutôt que d'être capable de le soupçonner injustement , SÉV. , Lett. 28 nov. 1670
Quelque démonstration que fît Henri de vouloir, dans cette occasion, des conseils sincères, il ne pouvait rendre aux évêques la liberté que ses cruautés leur avaient ôtée , BOSSUET , Var. VII, § 74
Je m'attends à des démonstrations d'une joie bien sincère , MAINTENON , Lettre au duc de Noailles, 5 août 1710
Habitué aux démonstrations orageuses de la passion des Italiens , STAËL , Corinne, IV, 1 Terme militaire. Manoeuvre qu'on fait pour donner le change sur les desseins véritables. Il fit une démonstration sur l'aile droite de l'ennemi.
Le vice-roi s'apercevait que la plupart de ces Moscovites, attirés par ses démonstrations, s'étaient portés à la gauche de la route , SÉGUR , Hist. de Napol. X, 4
DÉMONSTRATIONS D'AMITIÉ, TÉMOIGNAGES D'AMITIÉ. Démonstration va tout à l'extérieur, aux airs du visage, aux manières agréables, à un accueil obligeant. Témoignage est plus intérieur, et va au solide, à de bons offices, à des services essentiels. Un faux ami peut donner des démonstrations d'amitié, il n'y a qu'un véritable ami qui puisse donner des témoignages d'amitié.
C'est une démonstration d'amitié que d'embrasser une personne ; c'est un témoignage d'amitié que de prendre ses intérêts , BOUHOURS , Rem. nouv.
XIIIe s.
Mais raison ainsinc le li prueve, Qui les demonstroisons i trueve , la Rose, 17034
XIVe s.
Il appartient à celui qui a sapience avoir demonstration d'aucunes choses , ORESME , Eth. 176
Science est par demonstration , ORESME , Thèse de MEUNIER.
XVIe s.
Nous avons une certaine demonstration par laquelle toute ceste question se peut vuider , CALV. , Instit. 468
Je n'eusse pas pensé d'avoir veu en tel temps tant de demonstracion d'amour et d'obeissance , MARG. , Lett. XXXIII
Craignant que la demonstration qu'il avoit faite de son desir lui fist perdre la privauté qu'il avoit avec elle , MARG. , Nouv. XXII
Faire demonstration [sembler] de craindre , MONT. , I, 15
Propositions dont on ne peut trouver les demonstrations intellectives par raisons indubitables , AMYOT , Marcell. 21, 27
Et comme il passast à travers le païs de la Boeoce sans aucune demonstration de guerre , AMYOT , Flamin. 10
Provenç. demostratio ; espagn. demonstracion ; ital. dimostrazione ; du latin demonstrationem, de demonstrare, démontrer. L'ancienne forme desmonstroison est la plus régulière comme oroison ou oraison d'orationem. L'ancien français avait aussi demonstrance, formé comme remontrance et usité jusque dans le XVIe siècle, et demonstrement.