demenager

Prononciation : dé-mé-na-jé. Le g prend un e, quand il est suivi d'un a ou d'un o : déménageons, je déménageais
Nature : v. a.

1Retirer des meubles d'une maison pour les transporter dans une autre ou même pour les mettre sur le pavé de la rue. Il a déménagé ses meubles pendant la nuit.
Des huissiers déménagent la maison de M. Jeannot , VOLT. , Jeannot et Colin.
2V. n. Nous avons déménagé hier.
Je vous écrirai soigneusement ; je déménage présentement ; ma petite maison est bien jolie , SÉV. , 135
3Familièrement, sortir du lieu où l'on est. Or sus qu'on se retire et qu'on déménage au plus vite.
Quoi ! tu continueras à me faire enrager ? Aujourd'hui d'avec moi songe à déménager , HAUTEROCHE , Crisp. mus. I, 11 Fig. Sa raison, sa tête déménage, sa raison s'affaiblit, ses idées se troublent. Populairement, mourir.
Déménager, verbe neutre, se conjugue avec avoir quand on veut exprimer l'action : j'ai déménagé hier ; avec être quand on veut exprimer l'état : je suis déménagé depuis hier. XIIIe s.
Mi gage sont tuit engagié, Et de chiez moi desmanagié , RUTEB. , 17
Dé.... préfixe, et ménage. DÉMÉNAGER. Ajoutez : 4V. réfl. Se déménager, faire ses paquets, enlever les objets de ménage.
En vérité, c'est une chose étrange, que de partir et de se déménager comme nous faisons ; on se fait pitié à soi-même, on n'a plus rien , SÉV. , à Mme de Grignan, 10 mai 1694, dans Lettres inédites, éd. Capmas, t. II, p. 521