deification

Prononciation : dé-i-fi-ka-sion ; en poésie, de six syllabes
Nature : s. f.

Action par laquelle on déifie quelqu'un, on attribue la divinité à quelque chose. Fig.
Le roi était idolâtre de son autorité, à la déification de laquelle il avait employé tout son règne , SAINT-SIMON , 334, 124
XVIe s.
Voyez un peu ce batelage des deifications anciennes , MONT. , dans le Dict. de DOCHEZ.
Déifier.