deguisement

Prononciation : dé-ghi-ze-man
Nature : s. m.

1Ce qui sert à déguiser une personne.
Ce noir déguisement cache au moins quelque chose , HAUTEROCHE , Deuil, SC. 1
Et la fière Fulvie Se couvre, sans rougir, d'un vil déguisement , VOLT. , Catil. II, 1 État d'une personne déguisée. Il passa à la faveur de son déguisement.
Sous ces déguisements j'ai déjà rétabli Presque en toute sa force un amour affaibli , CORN. , Toison, II, 1
2Fig. Travestissement accidentel de la vérité, de la réalité.
La renommée N'a porté jusqu'à nous ces grands renversements Que sous l'obscurité de cent déguisements.... , CORN. , Rodog. I, 1
3Artifice pour cacher la vérité.
Dis, mais en peu de mots, et sûr que les tourments M'auront bientôt vengé de tes déguisements , CORN. , Théod. IV, 6
Fidèle en ses paroles, incapable de déguisement, sûre à ses amis , BOSSUET , Duchesse d'Orl.
C'est ambition, c'est avarice, c'est envie, c'est animosité, c'est déguisement et supercherie , BOURDAL. , Instruct. Prudence du salut, Exhortation.
Je dis ce que je pense, et sans déguisement ; Je suis, sans réfléchir, mon premier mouvement , REGNARD , Distr. IV, 7
Cent vertus que l'erreur couronne Sont de vains noms que l'orgueil donne à ses adroits déguisements , LAMOTTE , Odes, t. I, p. 363, dans POUGENS
Les hommes qui agissent sans déguisement , FÉN. , Tél. III
Que faistu, lui dit-il, faible et timide amant ? Pourquoi troubler les airs de plaintes éternelles ? Est-ce d'aujourd'hui que les belles Ont recours au déguisement ? , J. B. ROUSS. , Cantate 6
Par là, malgré la fraude et les déguisements, Vos yeux démêleront ses secrets sentiments , VOLT. , Zaïre, IV, 5
4Action de déguiser, par l'art de la cuisine, une viande ou autre aliment.
Jamais rien ne fut mieux servi, et, entre autres choses, il y eut douze sortes de viandes et de déguisements dont personne n'a jamais ouï parler, et dont on ne sait pas encore le nom , VOIT. , Lett. 10
XIIIe s.
Si pren.... Autre desguiseüre.... , la Rose, 11244
XVIe s.
Ilz n'userent plus de desguisement ny ne controuverent plus de desfaittes, pour la reverence de Caton , AMYOT , Cat. d'Utiq. 80
Déguiser ; provenç. desguisamen. DÉGUISEMENT. - REM. Richelieu, Lettres, etc. t. VI, p. 26 (en 1638), a donné un régime à déguisement, qu'il prend au sens actif : " Le déguisement des résolutions que vous prendrez est si important qu'il n'y a rien que vous ne deviez faire pour surprendre les ennemis. "