degoutement

Prononciation : dé-goû-te-man
Nature : s. m.

Effet de ce qui dégoûte ; état de celui qui est dégoûté. XVIe s.
Malade d'une sorte de maladie dont les medecins n'ont faict aucune mention, d'un desgoustement de ses actions accoustumées qui l'a contrainct de chercher appetit en des nouvelles , H. EST. , Conformité, préface.
Après, hantans avec les hommes moins connus, nous rencontrions de la douceur et un desgoustement des fureurs passées , LANOUE , 59
Rots aigres et puants, desgoustement, nausée , PARÉ , Introd. 14
Mes desgoustements et les jeusnes estranges que je passe digerent mes humeurs peccantes , MONT. , IV, 275
Dégoûter.