defubler

Prononciation : dé-fu-blé
Nature : v. a.

Ôter un affublement. Se défubler, v. réfl. Quitter son affublement. XIIIe s.
Puis se defuble par grant ire , Ren. 7455
XVe s.
Adont le baisa, et l'empereur du tout se deffula, et le mercia , CHRIST. DE PISAN , Hist. de Charles V, III, 38
Adonc leurs maris les firent defubler [décoiffer] , LOUIS XI , Nouv. LX.
XVIe s.
Quant aux maintiens et façons exterieures qu'on a coustume d'observer, comme de s'agenouiller et de se deffuler [découvrir la tête], ce sont exercices par lesquels nous nous efforçons de nous appareiller à plus grande reverence de Dieu , CALV. , Instit. 712
Dé.... préfixe, et un radical fubler, pour lequel voy. AFFUBLER. DÉFUBLER. - ÉTYM. Ajoutez : Norm. défuler, décoiffer ; l'historique montre qu'on disait également defubler et defuler.