defouir

Prononciation : dé-fou-ir
Nature : v. a.

Tirer, en fouissant, hors de terre. XIIIe s.
Seigneur, dist Garsions, mauvais conseil avés, Qui nos gens escorchiés et les mors deffoés , Ch. d'Ant. V, 73
Car li rois des Tafurs nostre mort deforra , ib. V, 149
XVe s.
Et estoit l'intention de la duchesse qu'elle feroit juste enqueste là où le corps son pere fut enseveli, et feroit les os defouir , FROISS. , II, III, 136
Dé.... préfixe, et fouir. DÉFOUIR. Ajoutez :
Pourquoi lui voulez-vous défouir son trésor ? , MALH. , Lexique, éd. L. Lalanne
En Normandie, il a l'air d'un défoui de terre, il a l'air d'un déterré , DELBOULLE , Gloss. de la vallée d'Yères, p. 105