definition

Prononciation : dé-fi-ni-sion ; en poésie, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Énonciation des attributs qui distinguent une chose, qui lui appartiennent à l'exclusion de toute autre.
On ne reconnaît en géométrie que les seules définitions que les logiciens appellent définitions de nom, c'est-à-dire que les seules impositions de nom aux choses qu'on a clairement désignées en termes parfaitement connus , PASC. , Esprit géométrique, sect. 1
Il pose des définitions exactes qui le privent de l'agréable liberté d'abuser des termes dans les occasions , FONTEN. , Leibnitz.
Une définition sèche est souvent plus capable d'embrouiller que d'éclaircir les idées qui tiennent immédiatement au goût et au sentiment , D'OLIVET , Prosod. franç. art. V, § 2
Il y a deux sortes de définitions, les unes des choses qui sont, les autres des choses que nous concevons ; il y a des définitions partielles, il y en a de totales , DIDEROT , Opin. des anc. phil. Stoïcisme. Définition d'un mot, explication de son véritable sens. Définition, figure de rhétorique, sorte d'exposition des divers aspects par lesquels on peut considérer une chose et qui la fait connaître au moins en partie.
2Terme dogmatique. Décision. Les définitions des conciles font autorité dans l'Église. 3Chez les capucins, synonyme de définitoire (voy. ce mot). XVIe s.
Ou bien si quelcun aime mieux, nous mettrons ceste diffinition, que le vieux Testament a esté.... , CALV. , Instit. 344
Ne l'un ne l'autre ne fait expressement et à certes mention, que ce procès soit venu jusques à diffinition de jugement , AMYOT , Démosth. 22
Le propre de diffinition est de declarer son subject avec sa matiere et forme, et le but de description est seulement de declarer les qualitez du subjet et souvent par enigme , Poétique de Boissière, p. 255, dans LACURNE
Provenç. diffinitio, deffinicio ; espagn. definicion ; ital. definizione ; du latin definitionem, de definire, définir.
On a dit dans le XIIIe siècle definissement : De l'amor dont je tiens ci conte, Se tu veux que je te raconte Quex est li definissemens, C'est naturel enclinemens De voloir garder son semblable , la Rose, 5793
DÉFINITION. 1Ajoutez : Fig. Être au-dessus de la définition, ne pas pouvoir être compris, expliqué.
Ninon dit que votre frère est au-dessus de la définition ; il est vrai qu'il ne se connaît pas lui-même, et que les autres le connaissent encore moins , SÉV. , à Mme de Grignan, 1er mai 1671 Ajoutez :
3Terme d'optique. Action de rendre la vision nette.
Une puissance d'éclairement et de définition optique aussi grande que possible , Extr. de la Rev. scientifique, dans Journ. offic. 4 juill. 1874, p. 4642, 2e col.
Le pouvoir de définition de ce dernier objectif [de 26 pouces pour l'observatoire naval de Washington] est très grand et surpasse, à la vérité, son pouvoir éclairant , ib. 1er juill. 1874, p. 4558, 2e col.