defervescence

Prononciation : dé-fèr-vè-san-s'
Nature : s. f.

Diminution de la chaleur fébrile.
Elle [la chaleur] se maintient [dans les fièvres éruptives] à un maximum (qui atteint 42 degrés 1/2 dans la scarlatine) jusqu'à ce que l'éruption soit complète, puis elle entre en défervescence, variable avec les phases de l'éruption, qui finit soit par une desquamation (scarlatine), soit par une suppuration (variole) , PAPILLON , Rev. des Deux-Mondes, 15 janv. 1872, t. XCVII, p. 441
Lat. defervescere, cesser de bouillir ; de de, indiquant cessation, et fervere, être chaud.