defectuosite

Prononciation : dé-fè-ktu-ô-zi-té
Nature : s. f.

Condition défectueuse.
Voilà l'origine de l'horreur de la mort et la cause de sa défectuosité ; éclairons donc l'erreur de la nature par la lumière de la foi , PASC. , Lett. 17 oct. 1651
On ne recevra aucune fille qui ait de notables défectuosités de corps , BOSSUET , Règl.
On alléguait la défectuosité de sa naissance , FLÉCH. , Vie de Commendon, Préface
Buys reprit que ce manque de pouvoir était une défectuosité ; qu'en vain nous traiterions ici sur les autres conditions si nous n'étions pas autorisés sur la principale , TORCY , Mémoires, t. II, p. 53 Chez les animaux domestiques, défaut de formes, de conformation, diminuant la valeur de la bête.
XVIe s.
S'il y a defectuosité en aucune de ces trois parties, il est force que la vertu soit en cela defectueuse et diminuée , LANOUE , 111
De ne penser aussi en tout et par tout qu'à soy, c'est une defectuosité qui n'est pas petite , LANOUE , 174
Quant à l'imperfection de sa jambe.... cela couvroit grandement ceste defectuosité , AMYOT , Agésil. 2
La defectuosité, corruption et depravation miserable du texte original grec , AMYOT , Moral. Épît. p. 15
Coulpable des defectuositez plus basses et populaires, mais non desadvouées, non excusées, je ne me prise seulement que de ce que je sçais mon prix , MONT. , III, 33
Défectueux ; provenç. defectuositat ; ital. difettuosità. DÉFECTUOSITÉ. - HIST. Ajoutez : XVe s.
Vices ou deffectueusitez qui pourroient estre intervenues , Procès-verbaux du conseil de régence de Charles VIII, p. 133