decuire

Prononciation : dé-kui-r'
Nature : v. a.

1Corriger l'excès de cuisson des sirops et des confitures en y mettant de l'eau pour les rendre plus liquides. 2Se décuire, v. réfl. Se liquéfier, en parlant des confitures, faute d'avoir été assez cuites. XIIIe s.
S'en va tant que fu près de nuit ; Un chapon manga tout descuit.... , Ren. 23108
XVIe s.
Lors remettrez vostre saumeure sur le feu ; car, par l'humidité de la chair, la saumure se descuit , O. DE SERRES , 837
Faut noter que le syrop se descuit, à toutes les fois qu'il est jetté sur le fruit , O. DE SERRES , 853
Dé.... préfixe, et cuire. Dans l'exemple du Renart, des.... a le sens augmentatif, et descuit y signifie très cuit.