decrotteur

Prononciation : dé-kro-teur
Nature : s. m.

Celui qui fait métier de décrotter, de cirer les souliers et les bottes.
Ce tribunal respectable qui ne s'embarrasse guère que le peuple ait du pain, pourvu qu'il ait les sacrements, est un décrotteur d'Orléans, appelé Chaumeix, qui est venu à Paris il y a six mois avec des sabots , D'ALEMB. , Lett. à Volt. 24 février 1759 Fig. et par plaisanterie, celui qui corrige et arrange les écrits d'un autre.
Ce petit maraud, en arrivant à Paris, est entré en qualité de décrotteur bel esprit chez un comte de Lautrec, qui avait des procès , D'ALEMB. , ib. 26 déc. 1772
XVIe s.
Descroteur de vigiles [moine qui expédie les vigiles] , RABEL. , t. I, p. 190, dans LACURNE