decrotter

Prononciation : dé-kro-té
Nature : v. a.

1Ôter la crotte. Décrotter des souliers, un manteau. Populairement. Décrotter un dindon, une volaille, un gigot, les manger d'un bon appétit ; locution qui vient de ce que la viande est considérée comme une espèce de crotte qu'on enlève de dessus les os ou la carcasse. On dit, dans le parler libre, d'une femme assez jolie, mais mal mise ou malpropre, qu'elle mériterait bien d'être décrottée. Fig. et très familièrement, décrasser, ôter ce qui est le résultat du défaut de manières ou d'instruction. 2ôter, avec la truelle, le plâtre ou le mortier des vieux carreaux. 3Se décrotter, v. réfl. Ôter la crotte dont on est couvert. Il s'est décrotté dans l'antichambre. Dé.... préfixe, et crotte.