decoration

Prononciation : dé-ko-ra-sion ; en poésie, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Action de décorer ; résultat de cette action.
Les rois doivent, pour le repos, autant que pour la décoration de l'univers, soutenir une majesté qui n'est qu'un rayon de celle de Dieu , BOSSUET , Marie-Thérèse.
Et maintenant, devenue, malgré ses souhaits, la principale décoration d'une cour dont un si grand roi fait le soutien, elle est la consolation de toute la France , BOSSUET , ib.
L'ordre, la décoration, les effets de la nature sont populaires ; les causes, les principes ne le sont point , LA BRUY. , XVI
La philosophie n'était point en lui une teinture légère ni une décoration superficielle ; c'était un sentiment profond et une seconde nature difficile à distinguer d'avec la première , FONTEN. , Carré. Fig.
L'affreuse décoration d'incrédulité dont ils se parent , MASS. , Carême, Doutes.
2Ornements d'architecture, de peinture, de sculpture, ou autres ornements qu'on emploie dans les appartements et les jardins. Décoration extérieure, intérieure. La décoration d'un salon, d'un édifice.
La tragédie qu'Aristote estime plus que le poëme épique, en ce qu'elle a de plus la décoration extérieure et la musique qui délectent puissamment , CORN. , 1er disc. du poëme dramat. p. 4
Je fus hier à un service de M. le chancelier [Séguier] à l'Oratoire ; ce sont les peintres, les sculpteurs, les musiciens et les orateurs qui en ont fait la dépense, en un mot les quatre arts libéraux ; c'était la plus belle décoration qu'on puisse imaginer.... Madame de Verneuil voulait acheter toute cette décoration un prix excessif , SÉV. , 137
On changeait [chez le roi Crésus] la décoration des jardins comme on change une décoration de scène , FÉN. , t. XIX, p. 32 Fig.
Les ténèbres et la lumière, les saisons, la marche des astres.... varient les décorations du monde , CHATEAUB. , Génie, I, V, 2
3Terme de théâtre. La représentation des lieux où l'action est supposée se passer. Il y a un changement de décoration à chaque acte de cette pièce. Au plur. Les toiles peintes qui forment l'ensemble d'une décoration. Le feu prit aux décorations. 4Marque d'honneur, insigne de dignité. Les décorations n'ajoutent pas au mérite des hommes. La décoration de la Légion d'honneur.
Il fut magnifique dans ses récompenses ; les 12e, 21e, 27e de ligne, et le 7e léger reçurent quatre-vingt-sept décorations et des grades , SÉGUR , Hist. de Napol. VI, 8 Absolument. La croix d'honneur. Il obtint la décoration.
XVIe s.
Le roy aymant la decoration De son Paris, entr'autres biens ordonne Qu'on y bastisse avec proportion , MAROT , III, 62
Décorer. DÉCORATION. - HIST. Ajoutez : XVe s.
Pour la fortification, decoration et bonne police d'icelle [ville de Paris] , Ordonn, du 12 août 1405, dans Ordonn. des rois de France, t. IX, p. 703