deconstruire

Prononciation : dé-kon-strui-r'
Nature : v. a.

1Désassembler les parties d'un tout. Déconstruire une machine pour la transporter ailleurs. 2Terme de grammaire. Faire la déconstruction. Déconstruire des vers, les rendre, par la suppression de la mesure, semblables à la prose. Absolument.
Dans la méthode des phrases prénotionnelles, on commence aussi par la traduction, et l'un de ses avantages, c'est de n'avoir jamais besoin de déconstruire , LEMARE , De la man. d'appr. les langues, ch. 17
3Se déconstruire, v. réfl. Perdre sa construction.
L'érudition moderne nous atteste que, dans une contrée de l'immobile Orient, une langue parvenue à sa perfection s'est déconstruite et altérée d'elle-même, par la seule loi de changement, naturelle à l'esprit humain , VILLEMAIN , Préf. du Dict. de l'Acad.
Déconstruire, qui n'est pas dans la dernière édition du Dictionnaire de l'Académie, était dans la 5e ; et, comme on voit, M. Villemain, dans la préface de la 6e, s'est servi, avec toute raison, d'un mot qui n'est pas dans cette édition. Dé.... préfixe, et construire.