deconfire

Prononciation : dé-kon-fi-r'
Nature : v. a.

Défaire complétement l'ennemi.
N'étant.... soldat.... Quelle n'ait déconfit , RÉGNIER , Sat. XII
Et combien les enfers qu'il avait déconfits, Ont respecté le père à cause de son fils , ROTROU , Hercule mourant, V, 2
La bête noire vêtue d'écarlate que le seigneur déconfira , BOSSUET , Var. 13
Un dieu du ciel vient de me dire Qu'on s'apprête à nous déconfire , SCARRON , Virg. trav. IV
Comme Hercule le brutal fit, Qui, dites-vous, vous déconfit , SCARRON , ib. VI
On vous avait trompé sur les quatre cents hommes pris en débarquant en Corse ; c'est bien, par tous les diables, au milieu de la terre ferme qu'ils ont été déconfits , VOLT. , Lett. Vernes, 13 nov. 1768 Familièrement. Déconfire quelqu'un, l'embarrasser, le réduire au silence.
Déconfire, qui appartenait autrefois aussi bien au style élevé qu'au style ordinaire, a perdu de sa dignité, et ne se dit plus guère qu'avec un sens de moquerie ou de plaisanterie. XIe s.
L'escu [il] lui freint, l'aubert lui descumfist , Ch. de Rol. XCIII
XIIe s.
Il n'est pas droit que l'on me desconfise [perde de réputation] , QUESNES , Romancero, p. 89
Loewis, reis de France, si cum j'ai oï dire, Ad somuns tute s'ost par trestut son empire, Volt aler en Auverne pur ma gent desconfire , Th. le mart. 121
Si famine vient en la terre, u corrompuz seit li airs, e pestilence descunfise e destruie les blez , Rois, 262
XIIIe s.
À l'aïe de Dieu fu desconfis li empereres Morchufles, et il meïsmes i dut estre pris , VILLEH. , XCIX.
Par eus puis fut maint Turc et mors et deconfis , Berte, v
Berte, ce dist Constance, ne soiez desconfite , ib. LIV
Et je ne sais que faire, près sui de desconfire [d'être déconfite] , ib. LXXXVIII
Cele chose que vos veïstes El soumeillier que vos feïstes, Qui le rous peliçon portoit, Qui einsi vos desconfisoit, C'est li gorpiex [renard], jel sai de voir , Ren. 1474
Compains, au chastel desconfire, Puet l'en bien plus brief voie eslire , la Rose, 7925
Por jalousie desconfire, Qui nos amans met à martire , ib. 10525
Quant les Anglois virent le roy, ils se desconfirent et mistrent dedens la cité de Saintes , JOINV. , 206
XVe s.
Après la desconfiture du champ Saint Gilles, les coureurs [anglais] trouverent de leurs gens qui fuyoient ainsi que gens desconfits , FROISS. , II, II, 19
XVIe s.
Mon ennemi s'en fuit battu, Desconfit de corps et courage , MAROT , IV, 241
Notre armée a esté desconfitte et desfaitte tout à plat , AMYOT , Fab. 7
Dé.... préfixe, et confire, du latin conficere, qui, proprement, signifie achever, parfaire ; provenç. desconfir, descofir ; ital. sconfiggere.