decoloration

Prononciation : dé-ko-lo-ra-sion ; en poésie, de six syllabes
Nature : s. f.

1Opération qui a pour but d'enlever à un corps sa couleur. Perte de la couleur naturelle.
M. Génebrier, bibliothécaire de notre république, a poussé beaucoup plus loin que moi les recherches sur la décoloration des corps par la lumière , BONNET , Décolor. corps lum.
2Fig. Décoloration du style. La décoloration de la nature aux yeux de celui dont l'âme est flétrie par de cruels chagrins. XVIe s.
Decoloration et amaigrissement, enfleures aux jambes , PARÉ , XVIII, 65
Provenç. descoloracio ; du latin decolorationem, de decolorare.