decoction

Prononciation : dé-ko-ksion ; en poésie, de quatre syllabes
Nature : s. f.

Terme de pharmacie. Opération qui consiste à faire bouillir, dans un liquide, des substances médicamenteuses dont on veut extraire les principes solubles. Le produit liquide de cette opération. Boire une décoction. XIIIe s.
Et quant li decoctions sera faite et coulée , ALEBRANT , f° 18
XVe s.
De decoction de vendange [vin] Recipé trois voltes [fois] et plus : Ne songe tant à tes escus , BASSELIN , XII
XVIe s.
Il y a deux causes qui donnent la dureté aux pierres, l'une est abondance d'eau, l'autre est la longue decoction , PALISSY , 293
Decoction, s'entend des metaux parvenus à leur perfection , PALISSY , 378
Provenç. decoccio ; espagn. decoccion ; ital. decozione ; du latin decoctionem, de decoquere, cuire, de de, et coquere (voy. CUIRE).