declouer

Prononciation : dé-klou-é
Nature : v. a.

1Défaire ce qui était cloué. Déclouer des planches, des tapis. 2Se déclouer, v. réfl. N'être plus cloué. Cette planche se décloue. XIIIe s.
Si amoureusement que mais [elle] ne l'en descloe [ne décloue mon âme de son amour] , Berte, XXXIII
XVIe s.
Platon craint nostre engagement aspre à la douleur et à la volupté, d'autant qu'il oblige et attache trop l'ame au corps ; moy plustost, au rebours, d'autant qu'il l'en desprend et descloue , MONT. , I, 305
Dé.... préfixe, et clouer ; Berry, déclouter ; espagn. desclavar ; portug. descravar. DÉCLOUER. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
Il a [il y a] un fevre chi devant Qui le descloera [un cheval encloué] si bien Qu'il ne s'en sentira de rien , Perceval le Gallois, V. 41496