decliquer

Prononciation : dé-kli-ké
Nature : v. a.

Terme de mécanique. Lâcher un déclic. XVe s.
Il luy vint sur le costé et luy descliqua un coup entre le col et les espaules, si grant qu'il le renversa tout à dens sur le col de son cheval , FROISS. , liv. I, p. 401, dans LACURNE
Tousjours est le martiaux tout prest Qui fiert sur la cloche et desclique , E. DESCHAMPS , Poésies mss. f° 425, dans LACURNE
On faisoit trompettes bondir, Canons, bombardes descliquoient, Et les gens d'armes y frappoient , Bataille de Liége, p. 376, dans LACURNE
Déclic.