decheance

Prononciation : dé-ché-an-s'
Nature : s. f.

1Action de déchoir, dégénération.
Aimer une chose, c'est se complaire dans sa possession, sa grâce, son accroissement, craindre sa privation, ses déchéances.... , VAUVENARGUES. , De l'espr. hum. 24
2Terme de jurisprudence. Perte d'un droit, pour défaut d'accomplissement d'une formalité dans un délai déterminé. 3Perte de la couronne, du trône. La déchéance de Louis XVI prononcée par l'assemblée. XIIe s.
Mais jo quit [pense] dire veir de cele decaance ; Petit à petit est venuz à repentance , Th. le mart. 101
Déchoir ; provenç. dechazensa, descazensa ; espagn. decadencia ; ital. scadenza.