decanat

Prononciation : dé-ka-na ; le t ne se lie pas
Nature : s. m.

1Dignité de doyen soit dans un corps ecclésiastique, soit dans une faculté de lettres, de droit, de médecine.
Dans l'attente du décanat du sacré collége , BOSSUET , Lett. quiét. 89
Il fallait être à Rome à la mort du doyen pour recueillir le décanat du sacré collége , SAINT-SIMON , 45, 16
2Exercice des fonctions de doyen. Pendant son décanat. Au XVIIe s. doyenné se disait plutôt que décanat pour les compagnies ecclésiastiques, à l'exception néanmoins du collége des cardinaux. Voy. DOYEN.