debrouillard

Prononciation : dé-brou-llar, ll mouillées
Nature : s. m.

Celui qui facilement se débrouille, se tire d'embarras.
Il [le voyageur français] se résigne aux mauvais gîtes, aux mauvais repas ; il se tire aisément des mauvais pas, et il est, comme l'on dit en l'argot des ateliers, débrouillard , CH. BIGOT , Journ. offic. 8 déc. 1876, p. 9133, 2e col.